22 decembre 1997Jeu de dames Champions Quebec

Association québécoise des joueurs de dames




Champions du Monde au Jeu de Dames Canadien (144 cases)


Note: Louis-Omnès Maillé s'est déclaré champion mondial en novembre 1905 après que son défi lancé plus tôt dans l'année soit resté sans réponse de la part entre autres de Isidore Weiss (champion au jeu international). Selon Hubert Laporte, un match de championnat du monde (144 cases) aurait eu lieu en 1907 entre Maillé et Alfred Gendron.

En 1923, William BEAUREGARD, alors qu'il était champion d'Amérique, sous l'initiative surtout de la Ligue, lança un défi au champion d'Europe au jeu international, le Néerlendais Benedictus SPRINGER. Ce dernier accepta un match pour le titre mondial en 10 parties, 5 au jeu canadien et 5 au jeu international. Beauregard, un résident de Holyoke (Massachusetts) confirma le fort calibre de jeu des Nord-Américains en battant décisivement Springer par 3 gains et 2 nulles sur son jeu favori tandis qu'il faisait jeu égal au 100 cases. Quoique l'enjeu de ce match ne fut pas reconnu par les Fédérations Européennes, le titre mondial se perpétua au jeu Canadien par des matchs défis. Les voici:

Champions du Monde au fil des ans (Jeu 144 cases)
Annee Champion G-P-N (PJ) Lieu et dates du match Perdant du match
1923 William BEAUREGARD, Holyoke, MA 4-1-5 (10) Montreal (14-24 octobre) Benedictus SPRINGER, Pays-Bas
1929 William BEAUREGARD, Holyoke, MA 2-1-7 (10) Montreal (15-30 sept.) Marcel DESLAURIERS, Montreal
1931 Marcel DESLAURIERS, Montreal, QC 2-0-7 (9) Montreal (1-12 juillet) Auguste LAFRANCE, Fall River, MA
1932 Marcel DESLAURIERS, Montreal, QC 3-0-6 (9) Montreal (17 janv-7 fev.) Alfred TANGUAY
1939 Fernand GUERTIN, Montreal, QC 3-2-11 (16) Montreal (9 avril- 8 mai) Marcel DESLAURIERS, Montreal
1944 Raoul DAGENAIS, Montreal, QC 3-0-8 (11) Montreal (17 sept-8 oct.) Fernand BOISJOLY, St-Henri
1946 Marcel DESLAURIERS, Montreal, QC 3-0-3 (6) Montreal (13 oct. - ) Raoul DAGENAIS, Montreal
1956 Fernand BOISJOLY, St-Henri QC 1-0-9 (10) Montreal ( - 29 avril) Jacques BRUNET
1960 Raoul DAGENAIS, Montreal, QC 3-0-2 (5) Montreal ( - 13 mars) Fernand BOISJOLY, St-Henri

Notes: Après le match de 1923 tenu sous les auspices du Journal La Patrie, l'appellation “Champion du monde” se perpétua en Amérique où un défi était lancé périodiquement au titulaire. Beauregard et Guertin sont tous deux décédés en pleine gloire: Beauregard le 20 août 1932, et Guertin en 1940. Le titre mondial demeura vacant de 1940 à 1944, jusqu'à ce que Dagenais (champion d'Amérique) et Boisjoly (champion du Canada) furent choisis pour s'affronter. Dagenais conserva son titre jusqu'en 1979, année où le titre fut abandonné.




Retour à la page des Champions